Astuces et conseils pour avoir un teint parfait qui efface la fatigue

par

J’ai longtemps galéré avant de trouver la recette pour un teint parfait et naturel. J’ai essayé plein de trucs, des dizaines de marques , d’accessoires, l’application aux doigts, en étirant, en tapotant, en faisant des cercles, des parallélogrammes bref…j’en ai tenté des trucs!

Toutes ces années de quête sans relâche n’ont pas été vaines, car j’ai trouvé la formule idéale pour un teint parfait. Elle ne conviendra peut-être pas à toutes, mais moi, ça a changé ma vie.

Je ne vais pas parler d’un fond de teint spécifique dans ce billet, car pour moi ce n’est pas la marque du produit qui va être la clé d’un teint parfait, mais ce qu’on va en faire. Haha c’est beau ce que je dis, hein..ça s’appelle de la philosophie cosmétique, conseils beauté.

Bon, on va arrêter là le teasing car je sens que je vous perds, et on va aller droit au but.

Alors, ma première astuce pour un teint parfait

  • Ne jamais acheter son fond de teint le jour même (ça fait 10 piges que tu cherches le fond de teint parfait, t’es plus à 2 jours près…)

Je ne compte plus le nombre de fois où je suis rentrée chez Sephora avec la volonté ultime d’en ressortir avec le fond de teint. Le schéma est toujours le même :

¤ Je débarque, armée ma petite liste de produits pré-sélectionnés (un savant algorithme entre les produits étoilés de Beauté-test.com, les Top 3 de mes blogueuses préférées et les nouveaux produits au brevet révolutionnaire qui te promettent de retrouver la peau de tes 8 ans)

¤ J’essaie de dégoter une conseillère à peu près crédible cosmétiquement parlant (oui, je fais de la discrimination cosmétique, mais se faire vendre un teint flawless par une nana qui est en mode make up triple épaisseur, pour la crédibilité, on repassera…)

¤ Je lui montre ma liste, et ma gueule. Je regarde mes pieds le temps pour elle de scruter minutieusement l’état d’avancée de dilatation de mes pores, et puis je la laisse me guider, d’un pas moyennement décidé.

¤ Et arrive LA fameuse étape du test sur la main, parce que oui, c’est bien connu, s’il y a une forte compatibilité entre le dos de ta main et le fond de teint présélectionné, alors c’est la preuve irréfutable que ce produit est fait pour toi. Bref…

Donc, après m’être tartiner les mains de 4 ou 5 fonds de teint différents, et m’être fait convaincre par les « Oh super, celui là, il est vraiment fait pour vous », je repars, le coeur léger et le précieux joyau en main, en me disant : cette fois, c’est la bonne!!

Sauf qu’en fait, c’est jamais la bonne..les premiers jours, t’as un pouvoir d’auto-persuasion hors du commun qui te fait continuer à croire que tu as ENFIN dégoté le produit parfait. Et puis, au fil du temps, tu retrouves ta lucidité, et tu te rends compte que ce n’est ni la bonne teinte, ni la bonne texture. Et tu retrouves ton meilleur ami Google : « meilleur fond de teint flawless du monde intergalactique » et c’est reparti pour un tour.

Un jour, je me suis réveillée et j’ai repensé toute ma stratégie « Plan d’attaque pour un teint parfait ». Le seul truc que je garde de mon plan précédent, c’est la sélection d’une petite liste de produits avant pour ne pas être complètement paumée en arrivant

Je débarque donc avec ma liste, mais changement primordial : j’arrive en boutique SANS FOND DE TEINT, juste avec ma crème de jour.

Je sélectionne ma conseillère, (là encore, ça ne change pas), on fait les petits tests sur les mimines pour choisir les bonnes teintes pour chaque produit de ma liste, sauf que cette fois je ne m’arrête pas là. Une fois les teintes sélectionnées, je lui demande de m’appliquer 2 des fonds de teint choisis, un sur chaque moitié du visage, et de me prélever des échantillons des autres produits choisis pour que je les essaie ultérieurement.

Et je me casse sans rien acheter

  1. Ca me laisse temps de vérifier que la teinte est bonne sous toutes les lumières possibles (en boutique, dehors, dans le rétro de ma voiture, à la maison), que la tenue est bonne, que je ne ressemble pas à un spot lumineux en fin de journée et surtout le fait d’avoir 2 fonds de teint côte à côte, ça me permet de comparer lequel est le meilleur.
  2. Ca me permet de tester 4 à 5 fonds de teint différents, de tout comparer sur plusieurs jours, en me laissant vraiment le temps de choisir
  3. Si aucun ne convient, pas grave, on recommence. Alors, OK j’aurais perdu mon temps, mais avant je perdais ET mon temps ET ma thune, je finissais frustrée et j’accumule les fonds de teint inutilisés dans mes tiroirs.

Ca semble tout con dit comme ça, mais ça a changé ma vie : Depuis que je procède ainsi, j’ai toujours terminé mes flacons de fond de teint. Mission accomplie.