Comment l’insulinome est-il diagnostiqué

par

L’insulinome est un type de tumeur qui se développe sur le pancréas et qui n’est généralement pas cancéreuse. Il entraîne la libération par le pancréas d’une quantité d’insuline supérieure à la normale. Cette hormone régule la glycémie et aide à faire passer le glucose de la circulation sanguine aux cellules, où il est utilisé comme source d’énergie.

Un excès d’insuline peut faire chuter la glycémie à des niveaux dangereusement bas. Dans cet article, nous passerons en revue le processus de diagnostic d’un insulinome, qui comprend généralement des analyses de sang et une imagerie du pancréas.

Insulinome : Tests à domicile

Il n’existe pas de test à domicile permettant de diagnostiquer un insulinome, et le diagnostic prend généralement du temps à être posé.

Si vous présentez régulièrement des symptômes d’hypoglycémie, votre prestataire de soins peut vous demander de vérifier votre taux de glycémie à domicile à l’aide d’un glucomètre avant votre rendez-vous. Ces tests, en vente libre dans les pharmacies, indiquent votre taux de glycémie, ce qui vous permet de surveiller l’hypoglycémie à domicile.

Reconnaître l’hypoglycémie

L’hypoglycémie, ou faible taux de sucre dans le sang, peut être très dangereuse si vos taux deviennent trop bas. Il est important de connaître les signes d’hypoglycémie afin d’atteindre un taux sain.

Les symptômes de l’hypoglycémie comprennent :

Changements de la vision, comme une vision double ou floue

  • Anxiété ou changements d’humeur
  • Transpiration
  • Vertiges

Une glycémie extrêmement basse peut provoquer

  • une perte de conscience ou un coma
  • Un rythme cardiaque rapide
  • Des crises d’épilepsie

Une glycémie très basse peut même entraîner la mort dans certains cas. Si vous remarquez des symptômes d’hypoglycémie, il est important de consommer immédiatement un aliment ou une boisson contenant du sucre, comme du jus ou des collations aux fruits. Discutez également de ces symptômes avec votre prestataire de soins.

Examen physique

Un examen physique est généralement la première étape du diagnostic. Votre professionnel de la santé examinera vos signes vitaux, comme la pression artérielle et le rythme cardiaque, et recherchera tout signe physique d’un problème de santé. Il vous posera des questions sur vos symptômes, vos antécédents médicaux et vos antécédents familiaux.

Un examen physique seul peut ne pas être suffisant pour diagnostiquer une maladie comme l’insulinome. Historiquement, les prestataires de soins de santé ont diagnostiqué l’insulinome en utilisant les critères de la triade de Whipple, un ensemble de trois signes qui suggèrent des symptômes d’hypoglycémie.

Insulinome : Laboratoires et tests

L’étalon-or actuel, ou la meilleure pratique, pour diagnostiquer un insulinome consiste à surveiller les analyses de sang pendant un jeûne de 72 heures. Voici quelques exemples de tests qui seront contrôlés pendant votre jeûne de 72 heures :

  • Glycémie
  • Insuline

Les modifications de ces valeurs de laboratoire sont utilisées pour déterminer si un insulinome ou une autre affection est à l’origine de vos symptômes. Vous resterez à l’hôpital pendant votre jeûne afin que votre équipe soignante puisse surveiller de près les changements de votre taux de glycémie. Elle corrigera également votre glycémie si elle devient dangereusement basse.

Pendant le jeûne, vous ne pourrez boire que de l’eau. Votre équipe soignante mesurera votre glycémie et d’autres analyses au moins toutes les six heures.

En général, si vous êtes atteint d’un insulinome, votre glycémie sera faible dans les 48 heures suivant le début du jeûne. Cependant, certains types rares d’insulinome peuvent ne sécréter de l’insuline supplémentaire qu’après un repas.

Insulinome : Diagnostic différentiel

L’hypoglycémie peut être causée par de multiples affections. Lorsque votre prestataire de soins de santé vous évalue pour un insulinome, le médecin écarte également d’autres conditions, telles que :

L’hypoglycémie auto-immune à l’insuline : Cette maladie auto-immune rare est causée par le système immunitaire de l’organisme qui s’attaque à l’hormone insuline.

Hypoglycémie post-contournement gastrique : Certaines personnes présentent des hypoglycémies fréquentes après un bypass gastrique.

Hypoglycémie induite par la sulfonylurée : La sulfonylurée est parfois utilisée pour aider à traiter le diabète. Une dose trop importante de médicament ou le fait de ne pas manger suffisamment peut provoquer une hypoglycémie.