Il était une fois… le prénom Clitorine

par

Clitorine, un des nombreux prénoms controversés, est considéré comme offensant et inapproprié. Il semblerait qu’il soit devenu également une légende urbaine qui circulerait au moins depuis 2004, et selon laquelle des parents donneraient ce prénom à leur fille en référence au clitoris. En France, aucun certificat de citoyenneté ne mentionne Clitorine et aucune personne prénommée ainsi ne s’est manifestée. Bref, un sujet très intéressant à abonder que nous avons décidé d’approfondir. Il était une fois lé prénom Clitorine…

Pour information, l’article s’appuis sur l’article, le prénom Clitorine est-il une légende urbaine, du blog Pour Ma Fille. Par ailleurs, leurs illustrations sont vraiment très réussies. Nous vous conseillons d’aller y jeter un œil.

Clitorine : mythe ou réalité ?

Le prénom Clitorine nous vient du grec ancien « kleitoris » qui veut dire « petite colline ». Il évoquerait la camaraderie, la fraîchir et la diplomatie. Pourtant, il semblerait que personne ne porte ce prénom de nos jours, même si des parents ont tenté leur chance de prénommer leur fille ainsi. En 2009, des jumelles belges ont failli s’appeler Vagina et Clitorine. En France, Clitorine n’aurait pas été attribué entre 1900 et 2015 selon l’Insee.

Cependant de nombreux témoignages, bien souvent indirects et peu précis continue de répandre cette légende. Mais si tant de monde assure de certaines filles se prénomment Clitorine, c’est qu’il doit y avoir une part de vérité… non ?

Mais pourquoi de telles rumeurs autour de Clitorine ?

Selon des sociologues, le prénom aurait une fonction sociale. Souvent, quand des parents s’apprêtent à accueillir leur nouveau-né, des personnes plus ou moins proches donnent leurs opinions sur le futur nom d’un bébé à naître. Certaines personnes peuvent dire : « Du moment que vous ne l’appelez pas Arthur ! » ou « Vous n’allez pas l’appeler Louise vous aussi ? » Des remarques aussi désobligeantes qu’inutiles qui peuvent blesser les futurs parents qui avaient peut-être pensé à nommer leur fils Arthur ou leur fille Louise… Par conséquent, d’un point de vue socialement acceptable, les gens préfèrent utiliser un humour bizarre et choquant pour masquer leur stupidité : « Eh bien, tant que vous ne l’appelez pas Clitorine ! »

À ton le droit de donner n’importe quel prénom en France ?

En France, les parents n’ont aucune interdiction ou consigne pour choisir le prénom de leur futur enfant. Donc oui, techniquement vous pouvez donner n’importe quel prénom à un enfant.

Cependant, il y a toutefois une exception si l’agent d’état qui recense le prénom de l’enfant juge que celui-ci va lui rendre préjudice dans sa vie futur. En somme, s’il y a des chances que le prénom puisse nuire sans aucun doute la vie de l’enfant, l’état peut annuler le choix des parents et en propose un nouveau. Par ailleurs, cela arrive un peu plus souvent qu’on le croit.

Quels prénoms ont déjà été refusés ?

Chaque année, malheureusement ou fort heureusement, des prénoms sont naturellement refusés. Par exemple, ces dernières années on retrouve comme prénom :

  • Griezmann Mbappé
  • Jihad
  • Nutella

Bref, vous l’aurez compris ce sont des jolis prénoms à donner à un enfant, par chance ceux-ci n’ont pas été accepter.