Les symbôles du Mexique

par

Le Mexique, c’est des oiseaux, des animaux terrestres et aquatiques, des plages et des montagnes, des grandes villes et des petits villages. Le Mexique est un endroit qui, sans aucun doute, mérite d’être connu. Ce n’est pas en vain qu’il est le sixième pays le plus visité de la planète. Mais en plus de tout ce que le pays abrite, il y a une série d’aliments, de coutumes, de couleurs et d’inventions qui sont nés ici et qui ont donné au monde une partie de toute la richesse qu’il possède.

En cet honneur, et en l’honneur du mois de mai, nous avons dressé une liste des découvertes les plus impressionnantes du Mexique qui ont conquis le monde entier. D’ailleurs, pour ceux qui veulent pousser les recherches plus loin, vous devriez vous rendre sur le site d’Elise et David : https://www.voyages-au-mexique.fr

Bleu Maya

Par le passé, il était difficile et coûteux de se procurer du bleu en Europe, car la matière première utilisée provenait des mines d’Afghanistan. Pendant ce temps, à l’autre bout du monde, les Mayas créaient un pigment aux tons turquoise à base de plante indigo renforcée par une argile blanche appelée atapulgite.

L’avocat

Ces dernières années, la consommation mondiale d’avocats a augmenté de manière exponentielle (environ 200 000 tonnes par an) et le Mexique, en plus de fournir trois tonnes sur dix produites sur la planète, est également le lieu d’origine de ce fruit. Les anciens Mexica croyaient que c’était un fruit sacré qui générait la vie. En outre, le mot avocat vient de la langue nahuatl et signifie “testicules d’arbre”, un nom qui lui a été donné en raison de la forme de sa peau.

La chaise Acapulco

L’origine du fauteuil Acapulco, meuble emblématique de l’âge d’or d’Acapulco. Dans les années 50, des célébrités comme Elizabeth Taylor, Mike Todd, les Kennedy, Elvis Presley et John Wayne ont passé des vacances sur cette côte du Pacifique et se sont déjà assis dans ce fauteuil. La chaise est une création anonyme, dont le design radical consiste en la reproduction d’anciens textiles mayas. C’est ainsi que cette pièce est devenue l’une des plus recherchées des années 60 et 70.

Rouge cochenille

Pour obtenir ce rouge, on utilisait une technique créée par les Phéniciens, qui consistait à utiliser une teinture issue d’un escargot de mer. L’histoire a changé avec l’arrivée au “Nouveau Monde” et la découverte d’un parasite qui vivait dans les nopales et qui était utilisé pour teindre les textiles indigènes. Le pigment a atteint l’Espagne, où il a été utilisé par des peintres tels que Velázquez. C’est ainsi que la célèbre grana cochineal est devenue l’un des produits les plus recherchés au monde.

Chocolat

Bien que le cacao ne soit pas originaire du Mexique, c’est dans le sud de ce pays que les Olmèques ont réussi à domestiquer leurs plantations et ont créé une boisson exclusive pour la noblesse, composée de cacao broyé avec de l’eau froide, assaisonnée de vanille, de piment et d’achiote. À l’arrivée des Espagnols, la boisson était bue chaude et sucrée avec du sucre, de la cannelle, des clous de girofle, de l’anis et du poivre noir moulu.

Le Zéro

Le concept d’un nombre qui représente le néant, le vide, peut sembler inutile, pourtant, c’est grâce au zéro que la géométrie et l’algèbre ont un sens. En fait, les ordinateurs existent grâce au système binaire. Les Mayas sont les créateurs de ce nombre et ils l’ont représenté par une sorte de coquillage.

Tournesols

Cette fleur est devenue célèbre pour la manière dont des peintres comme Diego Rivera et van Gogh l’ont représentée dans leurs œuvres. Nous parlons de peintures qui ont été positionnées comme des trésors de l’humanité. Et bien que peu le sachent, ces fleurs jaunes, qui ont inspiré les génies, sont d’origine mexicaine. En fait, les cultures préhispaniques les utilisaient dans leurs rituels comme symbole de bienvenue à leurs divinités.