Peut-on allaiter avec des implants ? Les effets de l’augmentation mammaire sur la maternité

par

Chaque année, de nombreuses femmes optent pour une augmentation mammaire avec pose des implants ou par lipofilling, injection de graisse prélevé de la patiente elle-même, il s’agit en fait de l’intervention de chirurgie plastique la plus courante aux États-Unis et aussi en Europe. Cependant, beaucoup de femmes se demandent quel sera l’effet d’une procédure d’implantation mammaire si elles décident un jour de devenir enceintes et d’allaiter un bébé. Cette question nous est posée en permanence à nos experts de chirurgie esthétique. Jetons un coup d’œil aux facteurs qui entrent en jeu dans l’allaitement avec des implants.

Options en matière d’implants mammaires

L’un des facteurs les plus négligés dont vous devez discuter lors de votre consultation avec votre chirurgien plasticien est de savoir si vous envisagez d’avoir des enfants après votre opération de chirurgie esthétique ou non. S’il est possible que vous souhaitiez toujours être enceinte, cela pourrait modifier le type d’augmentation mammaire que nous vous recommandons. Les implants peuvent être insérés dans un certain nombre de zones différentes sur la poitrine, sous l’aisselle, sur le devant du sein ou sous le sein. Comme il est naturel avec les sites chirurgicaux, les cicatrices chirurgicales cicatrisées peuvent être très différentes de la peau d’avant. Cela peut avoir un impact direct sur la sensibilité des mamelons et la capacité de vos seins à produire un écoulement.

Il existe également deux types d’implants différents : en silicone et en solution saline. Les implants salins sont gonflés avec du sérum physiologique stérile après la pose chirurgicale ; cela signifie qu’une incision beaucoup plus petite est nécessaire pour l’intervention. Les implants en silicone sont volumineux et nécessitent de grandes incisions. Vous devez choisir vos implants mammaires en fonction de la « sensation » de tissu que vous recherchez, mais de nombreux patients cherchent également à minimiser les cicatrices.

Un autre facteur à prendre en compte est le placement de l’implant mammaire. Les chirurgiens plasticiens peuvent insérer vos implants derrière la paroi musculaire ou devant celle-ci. En général, les patients trouvent que les implants interfèrent moins avec l’allaitement lorsqu’ils sont placés derrière le fascia musculaire. Ce placement a également tendance à mieux maintenir les implants en place. Généralement, vous discuterez de ces deux options lors de votre consultation avec le chirurgien plasticien.

Mes seins vont-ils changer pendant la grossesse ?

La majorité des femmes connaissent des changements au niveau de leurs seins pendant la grossesse. Cela est dû à l’explosion d’hormones qui se produit lorsque vous faites grandir un être humain à partir de rien ! De nombreuses femmes prennent également du poids pendant la grossesse, et cette prise de poids peut affecter de manière significative la taille et la peau extérieure de vos seins. Il n’est pas rare que les implants se déplacent avec les changements qu’entraîne la grossesse, bien que les implants placés derrière la couche musculaire aient plus de chances de rester en place. N’oubliez pas, cependant, que nous proposons des transformations complètes pour les mamans qui peuvent résoudre ces problèmes et vous faire retrouver votre corps d’avant la grossesse.

Comment les implants mammaires affectent-ils l’allaitement ?

D’un point de vue physiologique, la principale préoccupation est de savoir comment l’opération affectera la sensibilité des mamelons et des seins. Ces éléments sont importants dans le processus naturel de l’allaitement : les nourrissons pétrissent et câlinent instinctivement le sein pour stimuler l’éjection. Si un nombre suffisant de terminaisons nerveuses ont été endommagées, il se peut que l’allaitement ne soit pas naturel. De plus, les incisions près du mamelon ou impliquant celui-ci peut causer de la douleur et inhiber le désir de la mère de continuer à allaiter, même si la douleur n’est pas due à des dommages physiques.

Les implants en silicone affectent-ils le lait maternel ?

La bonne nouvelle est que les implants n’affectent pas le lait maternel. Même dans le cas improbable où un implant fuit ou se rompt, les canaux lactifères et les glandes mammaires sont séparés de l’implant. Il y a en fait beaucoup plus de silicone dans le lait maternisé que dans le lait d’une mère ayant des implants en silicone.