Sacs à roulettes : une solution contre le mal de dos !

par

Après les vacances d’été et le retour des écoliers en classe, diverses informations sur le problème du poids que les enfants et adolescents portent dans leurs sacs à dos apparaissent plus souvent dans les débats. Bien sûr, porter un poids excessif sur le dos, porter son sac de manière asymétrique (sur une épaule) et le faire pendant une longue période (si l’enfant doit marcher sur une longue distance) peuvent causer de douleur et des problèmes plus graves à long terme.

Les cas de mal du dos chez les enfants en recrudescence !

Pour faire face à l’apparition de douleurs de dos parmi les enfants, il ne faut pas avoir peur du chargement des sacs à dos et de recourir à des sacs à roulette. Bien que dans la plupart des cas, si la douleur survient, elle est de courte durée. Autrement dit, dans le cas où une douleur au bas du dos ou autre apparaît, cela ne signifie pas que l’enfant souffrira forcément de problèmes ou des douleurs à long terme.

Dans des études d’imagerie par résonance magnétique, on constate, bien sûr, que les enfants qui portent plus de poids dans leur sac à dos subissent une pression et des altérations posturales plus importantes dans la colonne vertébrale, mais cela ne signifie pas qu’ils souffriront forcément de problèmes comme la scoliose ou la cyphose plus tard, ou qu’ils auront des douleurs, des hernies ou des problèmes graves. Néanmoins, il faut trouver une solution !

La solution est pourtant déjà toute trouvée et adoptée par de plus en plus de parents. Maintenant que les sacs à roulettes La boutique des toons sont à la mode, de nombreux enfants peuvent éviter les problèmes de dos, et c’est bien dommage qu’il y en ait beaucoup d’autres qui n’aiment pas utiliser ce type de sac, et même des parents qui sont gênés par le bruit que les cartables à roulettes de leurs enfants produisent.

Quelles sont les causes du mal de dos chez les enfants ?

Dans une étude réalisée en 2017, les résultats démontrent que, malgré le port de sacs à dos d’un poids similaire, certains écoliers souffraient de lombalgies, mais pas d’autres ! Les chercheurs ont donc affirmé que le poids des sacs à dos n’était pas l’unique cause derrière les douleurs du dos observées chez certains enfants, mais d’autres facteurs sont également impliqués.

Chez les enfants, comme chez les adultes, les maux de dos ont une composante multidimensionnelle. En d’autres termes, il n’y a pas de coupable unique, mais plusieurs facteurs de risque qui prédisposent certaines personnes à en souffrir plus que d’autres. Comme chez les adultes, le mode de vie sédentaire et le manque d’activité physique représentent une carence qui peut entraîner des problèmes de santé chez l’enfant, y compris une moindre capacité physique pour les tâches quotidiennes (comme porter un sac à dos).

Quelles sont les solutions possibles ?

Si nous préparons les écoliers au transport des sacs à dos et que nous le faisons efficacement, avec une bonne ergonomie et un bon conditionnement physique, en plus de réduire le poids porté à l’essentiel, nous contrôlerons les facteurs de risque pour réduire l’apparition de problèmes.

Dans ce contexte, en plus d’encourager l’utilisation des sacs à roulettes par les écoliers, les experts et les professionnels de la santé incitent les parents à encourager leurs enfants à faire de l’exercice physique pour renforcer les muscles et ne restent assis que le temps nécessaire, pour maintenir un dos en bonne santé. Ils recommandent également une bonne hygiène posturale, par exemple en gardant le dos droit soutenu par le dossier de la chaise et en restant près de la table, les bras reposant dessus pour ne pas avoir à se pencher.

En tant qu’élément qui aide à prévenir et à traiter les maux de dos à moyen et long terme, l’exercice physique et une vie active comme mesure pour prévenir et traiter d’éventuels maux de dos pouvant être dus au port d’un sac à dos. Ou à d’autres causes, car il est prouvé que l’exercice aide à réduire les maux de dos et constitue une bonne mesure préventive et thérapeutique.